Votre courtier vous informe que le dispositif Loi Pinel n'est plus disponible à Angers

La loi Pinel 2018 est un dispositif mis en place par Sylvia Pinel en 2014. Il concerne toute personne intéressée par le conseil en défiscalisation immobilière et souhaitant investir dans un bien neuf mais aussi dans l'ancien. Applicable jusqu’en décembre 2017, le dispositif Pinel fut renouvelé en 2018 (et cela jusqu'en 2021) devant les levées de bouclier tant au niveau des professionnels de la construction mais aussi des consommateurs. La loi Pinel 2018 permet une réduction d’impôt dont la somme varie en fonction de la durée de défiscalisation que vous avez choisi. 6 ans : 12% du prix de vente du bien, 9 ans : 18% du prix de vente du bien, 12 ans : 21% du prix de vente du bien. Vous vous engagez sur une durée. A la fin de celle-ci, vous pourrez revendre votre bien. Le tout étant d’essayer de ne pas générer de moins-value, donc de revendre au moins le prix qu’il vous a couté. C’est tout l’intérêt d’un investissement en loi Pinel.

Quel montant puis-je investir ?

Vous ne pouvez investir plus de 300 000 € par an pour du dispositif Pinel. Tout en sachant que votre niche fiscale est de maximum 10 000 euros. Les opérations Loi Pinel sont réalisables sur un secteur géographique déterminé par des zonages Pinel. Dans le Maine-et-Loire, nous sommes situés en zone Pinel B2. Attention ! Il ne s’agit pas des mêmes communes que pour le PTZ.

Où dans le 49 ?

Depuis le renouvellement de la loi Pinel en 2018, de nombreux territoires dans le Maine-et-Loire ont perdu l'accessibilité au dispositif Pinel. Contactez My Courtier pour savoir si votre territoire est éligible !

Loi Pinel par My Courtier Angers

La présidence Macron a réduit l'accessibilité au Pinel

Le succès du dispositif Pinel ne se démord pas d'année en année. Et pour cause ! Il permet de faire de sensibles déductions fiscales tout en capitalisant dans le placement financier préféré des Français : la pierre. Inscrit au programme de la grande réforme de la fiscalité sous gouvernance Philippe, l'Etat cherche à faire des économies substantielles et par-dessus tout, libéraliser le marché de l'immobilier. A l'heure où nous inscrivons ces lignes, rien n'est décidé mais il semblerait que la présidence Macron veuille réduire considérablement l'accessibilité à la dite loi Pinel (certains territoires ont d'ores et déjà perdu l'accessibilité au Pinel - comme Angers), notamment en interdisant à des parents profitant d'un Pinel de louer à leurs enfants.

Plus loin, et dans l'optique du prélèvement à la source de votre imposition en janvier 2019, il était entendu, dans un premier temps, que le remboursement de votre crédit d'impôt immobilier intervienne en une seule fois - et cela en août de chaque année. Cette décision aurait eu pour conséquence de vous faire avancer de la trésorerie. Ici encore, le gouvernement Philippe a fait machine arrière pour finalement décider de rembourser 60% de votre crédit dès le mois de janvier. On le voit, le dispositif Pinel ne cesse de fonctionner, à l'heure actuelle, en rétropédalage. Affaire à suivre de près ! En attendant, profitez de cette période d'instabilité dans la décision politique pour profiter, vous aussi et aux meilleures conditions, d'un Pinel...

Quels types de biens immobiliers sont concernés par la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel s’applique au :

- logement acquis neuf
- logement en l'état futur d'achèvement (VEFA)
- logement que vous faites construire
- logement ancien faisant l'objet de travaux pour être rénové en logement neuf
- logement ne satisfaisant pas aux caractéristiques de décence et faisant l'objet de travaux de réhabilitation
- local affecté à un autre usage que l'habitation et dont l’objet est la transformation en résidence habitable

A qui puis-je louer ?

A tout foyer dont le revenu fiscal de référence n’excède pas un certain seuil qui est déterminé en fonction du nombre de personnes au foyer, ainsi que de la zone où vous investissez. Le bien doit être loué en résidence principale. Votre bien devra être équipé aux normes PMR, personnes à mobilité réduite. A noter, vous devez impérativement louer le bien dans la première année de mise en place.

FOYERZONE A BISZONE AZONE B1ZONE B2
Personne seule36 993 €36 993 €30 151 €27 136 €
Couple55 287 €55 287 €40 265 €36 238 €
Personne ou couple + 1 enfant72 476 €66 460 €48 422 €43 580 €
Personne ou couple + 2 enfants86 531 €79 606 €58 456 €52 611 €
Personne ou couple + 3 enfants102 955 €94 240 €68 766 €61 890 €
Personne ou couple + 4 enfants115 851 €106 049 €77 499 €69 749 €
Majoration pour les personnes à charge complémentaire+ 12 908 €+ 11 816€+ 8 646 €+ 7 780 €

Combien vais-je pouvoir louer mon bien angevin en loi Pinel ?

Les loyers PINEL sont soumis à des plafonds, qui sont également déterminés en fonction du zonage PINEL :

Location au m² par zone :

ZONE A BIS

16,83 €

ZONE A

12,50 €

ZONE B1

10,07 €

ZONE B2

 8,75 €

Attention ! Pour le calcul du loyer, vous tiendrez compte de vos surfaces habitables. Vous y ajouterez également les surfaces annexes, comprenant les celliers, les loggias et vérandas, les remises, les sous-sols, les ateliers, les balcons, les combles et greniers aménageables. Les garages, les parkings et caves ne sont pas pris en compte dans la loi Pinel 2017. Une tolérance est cependant acceptée pour les garages sur un projet de maison individuelle. Rentrerons alors dans le calcul les superficies de ce dernier à partir de 12m². Nous prenons en compte la moitié des surfaces annexes pour le calcul loi Pinel pour un maximum de 8m².

Exemple :

Surface habitable de la maison : 100 m² - Surface du garage : 20 m² - Surface loi Pinel retenue : 100m² +(20-12)/2 = 104 m² ! Pour corser le calcul, une re-pondération des loyers est appliquée à vos superficies habitable selon le calcul : Loyer loi Pinel au m² * (0,7+19 / Surface retenue) * Surface retenue... Repartons de notre exemple, la surface calculée est de 104 m² ! Partons du principe que nous investissons sur une zone B2 : Loyer loi Pinel pondéré = 8,75 * (0,7 +19/104) * 104 = 803€25...

Sur quel type de bien dois-je investir ?

Afin de faciliter vos choix, nous avons comparé deux types d’investissement : un achat en VEFA (Vente en Future Achèvement) type appartement sur des grandes agglomérations et une construction de maison individuelle.

Achat d’un appartement en VEFA :

Prix au m² : souvent élevé.

Plans modulables : non.

Gestion du projet : on se charge de tout pour vous. Le suivi de chantier est assuré par le promoteur.

Travaux réservés : le bien est livré fini.

Charges de copropriété : oui (déductible de vos revenu fonciers).

La revente : le prix de l’investissement étant élevé, il est plus difficile de réaliser une belle revente sur des appartements survendus. Alors attention quant au choix de votre bien.

Construction de maison individuelle :

Prix au m² : modéré

Plans modulables : oui

Gestion de projet : vous devrez suivre votre chantier lors de la construction de la maison.

Travaux réservés : les travaux de finition type clôture, peinture, cuisine, sols sont à prévoir au projet. Sauf si le constructeur ou promoteur l’a prévu.

Charges de copropriété : non.

La revente : vous aurez plus de chance de revendre au moins le prix qu’il vous en a coûté - à condition de tenir compte des critères de recherche des acquéreurs en local.

Plus d'information sur la Loi Pinel en consultant le site loipinel-gouv.org !